Peut-on conduire à l’étranger avec un permis français ?

Que l’on parte à l’étranger pour y passer ses vacances ou simplement pour des raisons professionnelles, pouvoir conduire dans son pays de destination peut être pratique au quotidien. On ne peut en effet pas toujours se permettre d’être dépendant des transports en commun !

Zoom sur la réglementation à connaître pour conduire à l’étranger :

Conduire en Europe avec son permis français

Du moment que vous restez dans l’espace économique européen, votre permis français vous suffit amplement pour conduire ! Il est inutile de faire une demande de permis dans votre pays de séjour.

Bien entendu, votre permis doit être toujours valide en France, pour être également accepté à l’étranger.

À noter : un document provisoire (certificat de l’examen du permis de conduire ou déclaration de perte par exemple) n’est pas un justificatif suffisant pour avoir le droit de conduire à l’étranger.

En revanche, si vous aviez prévu de dépasser les frontières de l’Europe, en effectuant un vol Lyon – Dubaï par exemple, la réglementation risque quelque peu de différer. Vous aurez sans doute besoin d’un permis international.

Demander un permis international

Route des vacances ciel orangé

Tous les pays possèdent leurs propres normes en ce qui concerne le permis international, et certains, tels que les États-Unis, ont même des réglementations différentes au sein de chaque État ! Voilà pourquoi si vous voulez faire un vol Lyon – New-York, il vous faudra impérativement vous renseigner auprès de l’ambassade française à propos des normes en vigueur.

Pour un court séjour, un permis français peut par exemple suffir. Mais parfois celui-ci doit être accompagné d’une autorisation de conduite délivrée sur place. Dans de nombreux cas, un permis de conduire international est nécessaire : il s’agit d’une traduction officielle du permis français.

Pour obtenir un PCI (Permis de Conduire International), il faut :

  1. Faire une demande en ligne sur le site de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés) ;
  2. Fournir des photocopies de son permis de conduire, d’un justificatif de domicile et d’une pièce d’identité ;
  3. Envoyer par courrier sous deux mois l’attestation de la demande en ligne, une photographie d’identité et une enveloppe préaffranchie, avec votre nom et votre adresse.

Une fois ces démarches effectuées, le PCI est envoyé à votre adresse dans un délai de 5 à 7 semaines. Il faut donc veiller à faire sa demande plusieurs mois avant son départ !

Ce document est ensuite valable pour une durée de 3 ans (sauf si votre permis français devait se périmer avant). Pour être reconnu, votre PCI doit obligatoirement être accompagné du permis français d’origine.

Pourquoi conduire en vacances est plus avantageux ?

Route entourée d'arbres

Bien souvent lorsque l’on s’envole à l’autre bout du globe, en prenant un vol Lyon – Bangkok par exemple, on n’a pas forcément dans l’idée de conduire une fois sur place. Pourtant cela présente deux avantages non négligeables :

  • On réduit son budget transport

S’il est possible de choisir des vols d’avion peu chers et de prendre un hôtel à bas prix, on ne peut en revanche pas toujours faire des économies en ce qui concerne les transports. En louant une voiture et en conduisant sur place, vous serez au moins certain de pouvoir contrôler votre budget à ce niveau-ci !

  • On est indépendant lorsqu’il s’agit de se déplacer

Pas toujours facile de prendre les transports en commun le soir ou un jour férié… Tandis qu’avec une voiture, on se déplace où on veut, quand on veut, comme on veut ! Or être libre de ses mouvements durant un voyage, c’est absolument essentiel : il serait dommage de passer à côté de certains spots touristiques, simplement pour une histoire de transports indisponibles !

Source : service-public.fr

Source images : Unsplash