3 curiosités à découvrir et à expérimenter dans la région de l’Anjou

1. Décrypter la tenture de l’Apocalypse

Dans une salle monumentale du château d’Angers repose un trésor incroyable du Moyen-Âge, malheureusement encore peu connu des Français : la Tenture de l’Apocalypse. Cette tapisserie de 6 mètres de haut s’étire sur plus de 104 mètres de long. C’est aujourd’hui la plus grande tapisserie du monde, un héritage inestimable, parvenu par miracle jusqu’à notre époque.

La tapisserie est découpée en 14 tableaux représentant des scènes de l’Apocalypse de Jean. Son sujet a été choisi par Louis Ier d’Anjou, le commanditaire de cette œuvre monumentale. Après plusieurs siècles de bons et loyaux services, la tenture tombe dans l’oubli et est utilisée comme couverture ou pour protéger les orangers de la ville d’Angers. Elle subit alors des nombreux dommages. Au cours du 19e siècle commence sa restauration progressive. Tous les segments n’ont malheureusement pas pu être sauvés : sur les 140 mètres d’origine de la tapisserie, 104 mètres sont parvenus jusqu’à nous.

Célèbre dans le monde entier auprès des médiévistes et des adeptes du tissage et de l’art médiévale, cette tapisserie est une des merveilles insolites et impressionnantes qui vaut définitivement le coup d’œil lors d’un séjour dans la région d’Anjou.

2. Disputer une partie de la boule de fort

La pétanque ou le Molkky n’ont plus de secret pour vous ? Tant mieux ! Mais connaissez-vous la boule du fort, ce jeu traditionnel du Val de Loire ? Si comme à la pétanque, le but est de s’approcher le plus possible du cochonnet (ici appelé « le maître »), les ressemblances s’arrêtent ici. La boule du fort se joue sur une piste de 22 mètres de long et de 6 mètres de large qui est incurvée pour former une sorte de gouttière géante. Les boules sont ce qui fait tout le sel de ce jeu. Grosses, aplaties sur les côtés, et surtout plus lourdes d’un côté que de l’autre : elles se déplacent lentement (d’où des parties qui peuvent durer 3 heures) et sont très complexes à manipuler. En effet, une fois lancée, la boule va serpenter et tanguer, du fait de son poids inégal et du sol incurvé de la piste.

Vous trouverez de nombreuses amicales de joueurs de boule de fort autour d’Angers pour découvrir ce jeu atypique parfait pour un moment ludique en famille ou entre amis.

3. Dormir dans une maison troglodytique

Envie d’une location de vacances près d’Angers pas comme les autres ? Et si vous passiez quelques jours dans une maison troglodytique, installée à même la roche ?

Les habitats troglodytiques font partie des curiosités les plus connues de la région d’Anjou. Les alentours de la ville de Saumur accueillent la plus grande concentration de site troglodytiques de France. Le village de Rochemenier est l’endroit parfait pour découvrir ces logements insolites, dont la plupart sont encore habités. La roche accueille dans l’Anjou toutes sortes de bâtiments des étables, des chapelles, des fermes mais aussi des champignonnières, des caves à vin et des gîtes et hôtels.

Une dizaine de chambres d’hôtes dans la région d’Angers offrent des hébergements troglodytiques avec des chambres charmantes, creusées à même la roche et même des restaurants où déguster la célèbre fouace !

N’hésitez pas à nous recommander d’autres lieux et activités originales à faire dans la région si vous êtes connaisseur !