Rugby : les All Blacks remportent le troisième titre

Les compétitions internationales attirent toujours l’attention du monde entier surtout qu’il s’agit du rugby. Ce dernier n’est pas le préféré de tout le monde, mais ses passionnés ont vraiment le goût du combat et aussi de l’ambiance d’équipe. Les All Blacks se placent au premier rang dans le classement mondial avec une victoire trois fois de suite pendant la coupe du monde. C’est une équipe en provenance de la Nouvelle Zélande dont Richie McCaw est le capitaine. Leur succès continu révèle leur puissance et leur performance dans cette section du sport collectif. Le monde entier constate alors qu’ils sont imbattables.

Un aperçu sur les parcours de l’équipe néo-zélandaise

Depuis le commencement de cette compétition, les All Blacks se sont montrés toujours forts et puissants. Ils ont rencontré les Bleus en quart de finale. Avec un score très rapproché de 8-7, ils ont vaincu l’équipe française à l’Eden Park d’Auckland. Ils rejoignent alors ensuite l’équipe de l’Afrique du Sud pour la demi-finale. Pendant ce match ils sont sortis vainqueurs. En ce qui concerne son adversaire pour la finale, l’Australie a vaincu l’Argentine en demi-finale après avoir remporté la rencontre avec l’Ecosse pendant le quart de finale.

Et enfin, le match que tout le monde attend avec impatience a eu lieu le 31 Octobre 2015 à Twickenham. C’est une rencontre inédite qui a fait l’objet de l’actualité mondiale. Pendant cette grande finale, on a enregistré un score très écarté de 34 à 17 prouvant la force de cette grande équipe. Cette dernière est la seule à décrocher le titre de champion mondial de rugby à trois reprises dans les 8 championnats organisés pour cette épreuve sportive au niveau mondiale.

La réussite tracée dès le début de la rencontre

Pendant la rencontre, l’équipe néo-zélandaise a fortement manifesté. Dès le début, elle a ouvert le score en l’espace de 7 minutes après le sifflet de commencement. Avec des attaques successives, les All-blacks ont marqué 21 contre 3 pour les Wallabies à quelques minutes avant la mi-temps. C’est seulement après que l’équipe australienne a riposté pour une tentation de basculement de ces chiffres. Même si elle n’a pas réussi à dépasser les All Blacks, l’écart dans le score s’est au moins réduit avec le marquage de deux essais et la réussite d’une transformation à travers l’intervention de Pocock. L’attaque opérée par les Wallabies continue, mais avec sa compétence, l’équipe de la Nouvelle Zélande les a dupés suite à une mauvaise passe que Ben Smith récupère. Son coup a été joué jusqu’à ce que l’essai soit marqué.

Avec les efforts opérés par Dan Carter, 19 points complémentaires sont gagnés puisqu’aucune des pénalités qu’il a tirées n’est traduite en échec. Cet ouvreur néo-zélandais a marqué une fin de carrière de manière très brillante avec les All Blacks. Il a joué un rôle moteur dans la conception de ce succès impressionnant. En ce qui concerne cette équipe célèbre, elle n’a connu que trois échecs sur les 54 matchs auxquels elle a participé.