Chef d’entreprise : quelle protection sociale ?

La protection sociale d’un chef d’entreprise va dépendre de son régime. S’il relève du régime des travailleurs non salariés (TNS) ou de celui des salariés, ses prestations sociales ne seront pas les mêmes. Un point important à connaître à l’occasion d’une formation sur la retraite du dirigeant.

protection-sociale-famille

Les chefs d’entreprise appartenant au régime des salariés

De nombreux chefs d’entreprise dépendent du régime général des salariés. C’est le cas par exemple d’un président de SA, d’un président de SAS, d’un dirigeant de SCOP, d’un directeur général de SA ou encore d’un gérant de SARL (minoritaire ou égalitaire). Dans ce cas de figure, le dirigeant bénéficie d’une prise en charge de ses dépenses médicales comprise entre 35 et 80 %.

Pour bénéficier du chômage, ces chefs d’entreprise doivent cumuler un contrat de travail avec un mandat social.

Si la retraite est gérée par l’Urssaf, la retraite complémentaire se fait auprès de l’Agirc. Similaire à celle des cadres, la retraite complémentaire est un peu plus importante que celle des dirigeants appartenant au régime des TNS.

Si les prestations sociales sont de qualité, il faut tout de même faire attention au coût élevé de ce régime.

Les dirigeants appartenant au régime des TNS

Les entrepreneurs individuels, les associés de SNC, les gérants majoritaires d’une SARL ainsi que l’associé unique d’une EURL relèvent du régime social des indépendants (RSI), aussi appelé régime des travailleurs non salariés.

Si le taux de prise en charge des dépenses médicales est aussi de 35 à 80 %, ces dirigeants voient leur prise en charge suite à un arrêt de travail varier selon le régime complémentaire.

Ce régime offre l’avantage d’avoir des cotisations sociales moins élevées. Cependant, la couverture de retraite et de prévoyance sera beaucoup moins avantageuse que pour les dirigeants assimilés au régime des salariés.

Autant d’informations qu’une formation sur la réforme de la protection sociale permet de mieux appréhender.